L'été dernier, après avoir passé quelques jours en Auvergne, j'ai découvert la brioche à la tome fraîche. J'en ai donc profité pour ramener un bout de fromage pour tester à la maison. Pour une première fois, je me suis basée sur cette recette là mais je l'avais trouvée un peu trop sèche même si elle était très bonne.
La semaine dernière, en faisant un tour sur le marché, j'ai trouvé cette fameuse tome et j'en ai repris un bout dans le but d'en refaire une en diminuant un peu la farine et le résultat était mieux.

Informations concernant la tome fraîche: C'est une tome qui ressemble à de la mozzarella plus compacte, non salée qui sert à la réalisation de l'aligot et de la truffade. On ne la mange pas telle quelle mais toujours cuisinée. Plus affinée, on la transforme en Cantal, Laguiole, Salers et en St Nectaire. Mais je peux me tromper, merci de me corriger.

Quand vous verrez les ingrédients et la recette, vous vous demanderez comme moi pourquoi on appelle ça une brioche alors que ça ressemble plus à un cake. Malheureusement je n'ai pas la réponse mais si quelqu'un l'a, merci de nous en faire part dans les commentaires. 

Assiette ART-TERRA.

IMG_0527 (Large)

Ingrédient pour un moule à cake de taille classique:
500 gr de tome fraîche
350 gr de farine
130 gr de sucre vanillé
3 oeufs
1 sachet de levure chimique

Hacher/Raper la tome (d'ailleurs si vous avez une astuce, je suis preneuse). 
Mélanger avec les oeufs et le sucre.
Ajouter la farine et la levure.
Bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène (c'est épais, pas du tout liquide et c'est normal).
Verser dans le moule à cake beurré et fariné.
Cuire 1h à 160°C.
Vérifier la cuisson avec un couteau.
Démouler et laisser refroidir.
Déguster tiède nature, avec du chocolat fondu, de la confiture,...

IMG_0528 (Large)

IMG_0519 (Large)