Voici une recette que j'ai réalisée l'an passé (j'ai ressorti une vieille recette) que j'avais réalisé avec des morilles que j'avais ramassées et déshydratées jusqu'à en avoir suffisamment pour les préparer.

IMG_1578

Ingrédients pour 6 personnes:

1,2 kg d'épaule de veau ou  de noix de veau
30 gr de morilles déshydratées
6 échalotes
1 bouteille de vin blanc moelleux
1 cuillère à soupe de farine
1 cuillère à soupe d'huile neutre
10 cl de crème fraîche
Sel
Poivre

Mettre à réhydrater les morilles dans un peu de vin (ça permet de ne perdre aucun arôme de morilles) en suivant la méthode préconisée sur l'emballage. Il vaut mieux le préparer un peu à l'avance.
Une fois les morilles réhydratées, filtrer le vin qui a servi à la réhydration pour supprimer les traces de sable et de caillous éventuels.
Rincer les morilles à l'eau froide et les trier pour s'assurer qu'aucun caillou ne se cache à l'intérieur.
Ensuite, couper la viande en petits bouts.
La faire revenir dans une cuillère à soupe d'huile chaude.
(Attention, le veau actuel est gorgé d'eau, donc si comme moi il rend ENORMEMENT d'eau, il faut la jeter).
Une fois la viande dorée, ajouter les échalotes coupées en petits dés.
Saupoudrer la viande de la farine, bien mélanger.
Mouiller la viande avec le vin blanc qui a servi à la réhydration des morilles et celui qui reste dans la bouteille (il faut recouvrir les morceaux). On peut très bien mouiller avec moitié d'eau et moitié vin si on le souhaite.
Recouvrir et laisser cuire 1h30.
Ajouter les morilles et laisser cuire 30 minutes de plus.
La viande est cuite une fois que les morceaux se découpent seuls à la cuillère.
Le temps de cuisson peut varier selon la qualité de la viande.
Au moment de servir, ajouter la crème.
Servir.

Astuce gourmande:
- J'ai servi ce plat avec des ravioles du Dauphiné.
- Comme la plupart des plats en sauce, il est meilleur préparé la veille et réchauffé le lendemain.

Conseil de l'oenologue:
- j'ai utilisé un gros manseng, vin de pays des côtes de gascogne, 2005 pour la cuisson du veau (vin blanc moelleux)
- j'ai servi avec le veau un Domaine Les Grandes vignes, Anjou AOC, 2003 (vin blanc sec)